Exemple de réalisation

État d'origine

49 Etat d'origine A.jpg
49 Etat d'origine B.jpg

Philosophie

Apres avoir attendu de longues années qu'une Maison disposant d'une grange attenante (ou de l'autre côté de la rue) à des fins de garage et d'atelier soit en vente sur Eguisheim, il a été décidé d'acheter en 2013 une grande maison du 17eme siècle dans la rue du rempart Nord.

L'idée n'était pas comme pour la majorité des acquisitions récentes d'appliquer à la va vite quelques recettes cosmétiques et d'en faire des gîtes à moindre coût.

Le souhait était de restaurer intégralement cette maison pour un usage personnel et ce, en réparant soigneusement ce qui devait l'être dans le respect des règles qui avaient prévalues à sa construction (bien évidement en concertation avec les ABF), tout en incluant des considérations plus de notre époque, à savoir un toit refait à neuf, une isolation performante (chanvre, double vitrage), une VMC double flux, un blindage du réseau électrique.

Le défi étant d'intégrer tout ce programme sans que l'aspect extérieur ne change d'un millimètre.

Prise de possession et premiers relevés

Avant de seulement pouvoir accéder à l'ensemble des pièces, il était indispensable de procéder à un débarrassage/nettoyage en règle. Une cinquantaine de m3 est partie à la déchèterie.

La maison était effondrée en son milieu (25cm) - cet effondrement remonte probablement à la fin du 19ème voire début du 20ème.

Ceci n'était pas une surprise (lors de la visite avant la vente, les effets de l'effondrement avaient pu clairement être identifiés car des tenons verticaux avaient cisaillé leur cheville et s'étaient déchaussé de leur mortaise), mais cela nécessitait de prendre des mesures de consolidation et de remise à niveau.

A cette fin, le premier travail a été de réaliser un relevé intégral (par sondage) et de dessiner toute la maison et sa grange en 3D à la poutre près.

Ce travail a permis d'établir clairement quels étaient les points faibles à traiter en priorité.

Actions visant à alléger la maison

  • Démolition de tous les plafonds de plâtre

  • Démolition de tous les plâtres, mise à nu de tous les colombages à l'intérieur

  • Mise sous étais de tous les niveaux et en particulier des points présentant une fragilité, de la cave au grenier.

  • Redressement des niveaux (dans la mesure du possible) par remise en tension des étais toutes les semaines pendant 4 mois.

Actions correctives (1ere phase)

  • Démolition du mur de refend dans la cave et de sa fondation fragilisée.

  • Excavation a bonne profondeur de la nouvelle fondation en T ainsi que de celle visant à recevoir les efforts du pilier central.

  • Réalisation de la nouvelle fondation en béton armé

  • Réalisation d'un nouveau pilier

  • Maçonnage de murs à la verticale de la nouvelle fondation jusque sous les solives du 1er étage.

  • Excavation et réalisation d'une nouvelle fondation juste devant le mur Est de la cave.

  • Maçonnage d'un mur à la verticale de cette nouvelle fondation et coulage de 4m3 de béton environ pour combler l'espace entre les ventres du mur d'origine et le nouveau mur.

  • Excavation et réalisation d'une nouvelle fondation d'un pilier côté Nord, visant à soutenir les solives de 1er étage dans une zone où un corbeau a été supprimé (cette action a fragilisé cette zone) lors de travaux (19eme siècle) visant à déplacer l'escalier principal.

1ere phase A.jpg
1ere phase B.jpg

Actions correctives (2ème phase)

  • Purge du haut du mur maçonné côté Est au 1er étage, réalisation d'un sommier en béton armé

  • Reconstruction en colombage du mur Est au premier étage (il n'avait pas été reconstruit suite à l 'effondrement)

  • Démolition des verrues maçonnées en brique (sur des solives en bois...) et reconstruction intégrale (en colombage) des murs de refend au 1er étage.

Nota: A ce stade, la maison ne risquait plus d'imploser.

2eme Phase A.jpg
2eme Phase B.jpg

Actions correctives (3ème phase)

Mise en place d'une fondation provisoire au niveau de la rue, visant à assurer des points d'appui au droit de chaque solive en porte à faux soutien des trois étages supérieurs) et mise en place des étais idoines.

  • Renforcement de l'étayage dans tout le pignon du premier étage jusqu'à la faîtière (48 étais au total).

  • Mise sous tension des étais visant à décoller les poutres horizontales des piliers en chêne qui les avaient poinçonné (cette opération s'est déroulée sur 4 mois).

  • Pendant ce temps, démolition des sols, vidange des scories (stockées pour être réutilisées), démolition des entrevous. 

  • Mise en place d’une potence et d'un treuil électrique pour les travaux à venir et préparation du soutènement au Sol

3 eme Phase A.jpg
3 eme Phase B.jpg
3 eme Phase D.jpg

Mise en place du soutènement intérieur

3 eme Phase E.jpg

Déconstruction du pignon

3 eme Phase H.jpg
3 eme Phase F.jpg

Etat de la structure bois après décrépissage et abattage des portions de maçonnerie (extérieur)

Le montant Ouest tient dans le vide, son sommier est rompu

Etat de la structure bois après décrépissage et abattage des portions de maçonnerie

(extérieur – flancs Gauches et Droits juste au-dessous du toit)

3 eme Phase I.jpg
3 eme Phase J.jpg

Etat de la structure bois après décrépissage et abattage des portions de maçonnerie

(extérieur – Linteau supérieur (sous le toit))

3 eme Phase K.jpg

L’attaque des Capricornes a provoqué un poinçonnement de 30mm

Toute la structure bois est à remplacer intégralement

Actions correctives (4ème phase)

  • Démolition de l'oriel au 1er étage

  • Purge, assainissement des espaces entre solives au droit du mur maçonné sur l’avant de la maison

  • Renforcement - doublage des solives extrêmes Est et Ouest au 1er étage

  • Reconstruction des entrevous, mise en place des tuyauteries destinées à la VMC double flux, comblement des espaces avec les scories (soigneusement stockées)

  • Reconstruction de l'Oriel au 1er étage à l'identique, intégralement en chêne (le façonnage de chaque pièce a nécessité 1 jour chacune, 3 jours de travail pour la seule poutre horizontale a la base de l'oriel - assemblage via 4 queues d'Aronde)

4 eme Phase A.jpg

Démontage du colombage de l'oriel

Toutes les opérations sont réalisées seul en utilisant jusqu'à 3 palans en même temps

4 eme Phase B.jpg

Reconstruction

4 eme Phase C.jpg
4 eme Phase E.jpg
4 eme Phase D.jpg

Actions correctives (5ème phase)

  • Démolition du colombage du pignon au 1er grenier

  • Renforcement - doublage des solives extrêmes Est et Ouest au 1er grenier

  • Reconstruction des têtes de solive d’origine (Est et Ouest) en lamellé collé.

  • Reconstruction des entrevous, mise en place des tuyauteries destinées à la VMC double flux, comblement des espaces avec les scories (soigneusement stockées)

  • Reconstruction de l'Oriel au 1er grenier à l'identique, intégralement en chêne sur l’avant, occasion de ré-ouvrir les ouvrants Est et Ouest maçonnés et crépis probablement en raison de la faiblesse du colombage suite aux destructions via les capricornes mais surtout le pourrissement dû à l'humidité (le toit du pignon ne comportait pas de gouttières et l'eau de pluie giclait depuis des décennies sur les flancs)

  • Reconstruction intégrale (en colombage) des flancs Est et Ouest.

5 eme Phase A.jpg
5 eme Phase B.jpg

Etat du colombage à l'origine

5 eme Phase C.jpg

En cours de reconstruction

5 eme Phase F.jpg
5 eme Phase D.jpg
5 eme Phase E.jpg

En bas, vues du pignon partiellement reconstruit

5 eme Phase H.jpg
5 eme Phase G.jpg

Actions correctives (6ème phase)

  • Mise sous étais de toutes solives donnant sur l’avant de la maison

  • Démolition des sols, vidange des scories, démolition des entrevous.

  • Purge, assainissement des espaces entre solives au droit du mur maçonné sur l’avant de la maison à hauteur de la cuisine

  • Démolition du mur principal avant (Coté rue du Rempart Nord) de la maison

  • Doublement des solives endommagées par l’humidité

  • Reconstruction des entrevous, mise en place des tuyauteries destinées à la VMC double flux, comblement des espaces avec les scories (soigneusement stockées)

  • Reconstruction intégrale du mur en colombage

Etat AVANT

6 eme Phase A.jpg

Etat APRES

6 eme Phase C.jpg

Etat PENDANT

6 eme Phase B.jpg

Actions correctives (7ème phase)

  • Liaisonnement en partie haute de tous les chevrons de la toiture (pour éviter que lors du prochain délattage ils ne partent dans toutes les directions)

  • Découverture de l’intégralité du toit et bâchage

  • Renforcement de la charpente dans tous les points présentant des faiblesses

  • Démolition du triangle supérieur de la façade du 2éme grenier

  • Remplacement de certains chevrons

  • Remplacement intégral et alignement de tous les coyots (pans principaux Nord et Sud ainsi que les deux pans du pignon)

  • Reconstruction intégrale (en chêne) du triangle supérieur de la façade du 2eme grenier

  • Mise en place des châssis de 6 fenêtres rampantes (en accord avec les recommandations des ABF)

  • Reconstruction d’une cheminée aux normes (en accord avec les recommandations des ABF)

  • Couverture intégrale à neuf (en accord avec les recommandations des ABF) incluant toutes les gouttières, bavettes et étanchéités en cuivre.

7 eme Phase E.jpg

Après de longs travaux préparatoires, fin Septembre 2019 il était enfin possible de lancer la rénovation à neuf de  la couverture.

Ci dessous les actions sur la charpente avant rectification et relattage.

Ci dessous, remplacement de tous les Coyots

7 eme Phase A.jpg
7 eme Phase B.jpg
7 eme Phase C.jpg

Ci dessous, purge et reconstitution du linteau supérieur avant le remplacement du dernier triangle du pignon

7 eme Phase D.jpg

En bas, le dernier triangle vu de l’intérieur et la pointe lors de sa mise en place, à la nuit tombée au projecteur

IMG-20190327-WA0001.jpg
IMG-20190327-WA0003.jpg

Travaux de toiture

Travaux en cours.JPG

Maconnerie Ytong et Crepissage

Travaux en cours.JPG

Toiture terminée

IMG-20190905-WA0020.jpg
IMG-20190905-WA0024.jpg
20190722_210030.jpg

Autre travaux avant installation

Travaux en cours.JPG