Climatisation sur un bâtiment soumis au contrôle des ABF

Maison Alsacienne du 17ème siècle

Toiture en triple couverture en tuile de terre cuite

de type Biberschwantz (Queue de castor)

Dans le cas de ce bâtiment, situé sur le circuit touristique de la ville de Eguisheim, en zone protégée, l'installation d'une aspersion passait nécessairement par une solution permettant de l'intégrer au point de ne même pas la voir depuis la rue.

Après avoir pensé un temps utiliser des chatières en terre cuite et modifiées par mes soins, j'ai opté pour la transformation de tuiles creuses utilisées comme chatière (pour la ventilation de la sous toiture) en m'inspirant du modèle que fabrique la société de couverture RICCHIUTI et qui l'a développée dans le but de réaliser des toitures anciennes rénovées et sans aspérités.

Je salue Thomas RICCHIUTI pour son intelligence et sa patience, car il lui a fallu faire preuve de beaucoup compréhension lorsqu'il était confronté à mes réflexions quant à l'intégration d'une toiture climatisée sur un bâtiment en secteur protégé! De plus, de savoir qu'il avait à faire à un client qui grimperait en toiture avec ses employés a dû, dans un premier temps au moins, lui demander une certaine souplesse de vue.

N’hésitez pas à le contacter, il sera ravi de vous répondre. Ci après les coordonnées de sa société (en attendant son site):

Entreprise Mario RICCHIUTI

2 Rue des Artisans, 68320 Bischwihr

Téléphone : +33 389233738

Ci dessous vous trouverez deux vues de la tuile creuse, réalisée en tôle électro-zinguée et peinte dans une couleur qui se fond dans la toiture réalisée en tuile nuagée, une vue de l'ensemble monté, une vue du plan d'aspersion et quelques photos de la réalisation.

Tuile complete 3D dessus.JPG
Tuile complete 3D dessous.JPG
Tuile_complete_3D_dessus_montée.JPG

Plan d'aspertion

Il est important que l'ensemble de la toiture soit couverte, mais il faut veiller à ne pas déborder, car dans un cas comme celui de cette maison, située en secteur touristique, je peux imaginer que les passants seraient justement incommodés par une rincée pour laquelle la météo ne les aurait pas préparés.

20181210_232511-01[1].jpeg

Ci dessous quelques photos de la réalisation

Les points d’aspersion sont quasi invisibles.

Toit_sans_repères.JPG
Toit_avec_repères.JPG
Tuile vue de face.JPG
Pignon_sans_repères.JPG